Le minimalisme : l’art de vivre qui fascine 

Nous connaissons tous une personne qui a la fâcheuse habitude d’accumuler toute sorte d’objets. Dans les cas les plus extrêmes, ce comportement peut se révéler être compulsif. Mais sans partir dans les extrêmes, on peut se dire qu’il existe de nombreuses raisons qui poussent les gens à accumuler des affaires. Parmi ces dernières, des raisons sentimentales, financières ou encore de conscience,. Au fil du temps, il devient dur de se débarrasser de certaines affaires et l’on s’attache alors à tout et à n’importe quoi sans pouvoir s’en défaire.

Le minimalisme aux antipodes de la société de consommation

S’inscrivant dans une démarche contraire à la surconsommation, les minimalistes, eux, ont décidé de lâcher prise. Ne pas s’accrocher aux éléments matériels, ou plutôt ne garder que le strict nécessaire.
L’objectif du minimalisme n’est donc pas de ne rien posséder, comme certains pourrait faussement le croire, mais de posséder le minimum. 
Cependant, il n’existe pas d’objet type du minimaliste. Chacun a des objets propres qui lui sont indispensables. L’essentiel est que ces biens aient un but, une fonction précise. Il ne doit pas s’agir d’une chose que l’on garde en vain, « au cas où ». Là où la société de consommation incite les individus à amasser toujours plus pour posséder toujours plus et bien sûr gaspiller toujours plus, le minimalisme tente de casser ce cercle vicieux.

Le minimalisme : tout un état d’esprit

Les individus adeptes du mode de vie minimalisme cherchent à vivre mieux avec moins. Il s’agit de favoriser leur bonheur et leur développement personnel. Cependant, est-il possible de vivre confortablement et d’être heureux quand on vit dans le désordre ? Afin de tout remettre en ordre et d’y voir plus clair, il faut parfois savoir tout désencombrer et se débarrasser du superflu. Ce processus ne se fait pas du jours au lendemain. Il peut suffire d’un simple déclic, une prise de conscience. À partir de là, vous commencerez à vous détacher de petit à petit de certaines choses. Il faut savoir prendre son temps et ne pas agir de manière radicale. La vie minimaliste est un cheminement.

 

  • Faire le ménage chez soi
  • Faire le tri dans sa garde-robe
  • Démanger

Voilà autant de moyens pour commencer pour se lancer dans l’aventure du minimal.

De même, adopter ce style de vie est un moyen de se concentrer sur les gens et les relations humaines plutôt que sur les choses matérielles. Être minimaliste, c’est donc se recentrer sur les choses importantes. Mettre de côté l’abondance pour donner de l’importance à la qualité.

 

Auteur de l’article :

f }