Les chimistes allemands ont construit la plus grande molécule inorganique

 

La « molécule de hérisson », que les chimistes allemands ont synthétisée, est la plus grande molécule non organique connue auparavant.

Des chimistes de l’Université de Bielefeld ont synthétisé une molécule en forme de hérisson. Ils ont relié 368 atomes de molybdène avec un total d’environ 2000 autres atomes, comme rapporté dans la revue « Angewandte Chemie ». « Cela en fait la plus grande molécule inorganique connue « , explique le professeur Achim Müller, qui a dirigé la recherche. Les molécules inorganiques ne contiennent pas de carbone, qui forme souvent des molécules de cette taille.

La molécule de hérisson ne mesure que six nanomètres – six millionièmes de millimètre. Mais il peut même rivaliser avec la protéine hémoglobine. Après tout, 400 molécules d’eau entrent dans son estomac. « Cela rend possible de nouvelles recherches chimiques », dit M. Müller : « Nous pouvons l’utiliser pour effectuer des analyses chimiques avec seulement quelques molécules et étudier de nouvelles propriétés catalytiques ».

De plus, la particule a à la fois la courbure positive d’une sphère et la courbure négative d’une selle. « Jusqu’à présent, seule la nature y est parvenue « , explique M. Müller. Les chimistes parlent d’un calcul de symétrie avec lequel la nature programme génétiquement les organismes supérieurs pour leur donner leur forme. A l’avenir, les chercheurs de Bielefeld prévoient d’imprimer spécifiquement des calculs de symétrie sur les molécules.

Auteur de l’article :

f }