Les médicaments que vous ne devriez jamais combiner

Cinq mélanges à haut risque qui, pris ensemble, peuvent être très dangereux

Des millions de personnes prennent des médicaments régulièrement, et il y a beaucoup de gens qui en prennent plusieurs en même temps. Mais certains mélanges peuvent poser un risque élevé pour la santé et même avoir des conséquences fatales, bien que la plupart des gens n’en soient pas conscients.

Par conséquent, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis, responsable de la réglementation des aliments, des médicaments et des cosmétiques aux États-Unis, a mis en garde contre ce danger au moyen d’une déclaration dans laquelle elle a également exigé des changements à l’étiquetage de certains analgésiques opiacés et benzodiazépines. La FDA soutient que le consommateur devrait être conscient et averti du risque associé à la combinaison de certains types de médicaments. Ce sont là cinq exemples de combinaisons qui ne devraient jamais être effectuées.

Analgésiques opioïdes (carisoprodol) + relaxants musculaires (métocarbamole)

Les analgésiques opioïdes et les relaxants musculaires affectent la fonction respiratoire des patients qui les consomment. Étant donné que les deux médicaments diminuent les niveaux respiratoires, ils ne doivent jamais être combinés, car l’effet potentialisateur pourrait compromettre sérieusement la santé du patient.

Warfarine (anticoagulant) + aspirine (acide acétylsalicylique)

La warfarine est un anticoagulant oral utilisé pour prévenir la formation de thrombus et d’emboles. Inhibe la production de facteurs de coagulation, réduisant la capacité du sang à coaguler. L’aspirine est utilisée comme médicament pour traiter la douleur (analgésique), la fièvre (antipyrétique) et l’inflammation (anti-inflammatoire), mais elle affecte également la capacité du sang à coaguler.

Bêta-bloquants + insuline

Les bêta-bloquants sont un type de médicament utilisé dans plusieurs affections, notamment dans le traitement des troubles du rythme cardiaque et dans la cardioprotection après un infarctus du myocarde. Ils sont utilisés pour contrôler la tension artérielle, mais lorsqu’ils sont combinés à l’insuline, ils augmentent l’hypoglycémie, qui peut causer de graves dommages aux personnes qui souffrent de diabète et les prennent.

Antiépileptiques + antifongiques

Si nous combinons des antiépileptiques et des antifongiques, nous courons le risque d’inhiber la dégradation de l’antiépileptique dans le foie, ce qui pourrait entraîner des symptômes allant des étourdissements à l’ataxie, en passant par des troubles mentaux et moteurs, voire l’amnésie.

Médicaments ayant des fonctions similaires ou égales

Le risque de prendre deux médicaments qui font le même travail est d’obtenir des résultats supérieurs aux attentes. Par exemple, la prise de deux médicaments pour la tension artérielle pourrait causer une hypotension grave chez les patients. Bien que tous les médicaments ne le fassent pas, les experts recommandent de consulter un médecin avant de prendre plusieurs médicaments ensemble, même s’ils sont très similaires et que nous ne pensons pas qu’ils peuvent nous faire du mal.

Auteur de l’article :

f }